STATUS QUO TOUR 2011

 

préambule

 

Bonjour à toutes et à tous.  Pour beaucoup d’entre nous l’année 2010 s’était terminée en beauté avec ces 7 concerts, rappelez vous d’Annecy, d’Amiens en passant par St Etienne, Pau, Bordeaux Limoges et Nantes… ça nous semble si loin et pourtant il y avait de quoi réjouir le public sur l’ensemble de notre pays et qui encore une fois fût l’occasion de rencontres magnifiques qui marquent à jamais l’amitié entre fans et qui permettent de créer des liens pour que le rêve ne s’arrête jamais comme si nous étions toujours ensemble.

Nous n’oublierons pas non plus que cette tournée se déroula sous une météo digne d’un mois de juillet, histoire de faire couler le houblon plus qu’a l’accoutumée et pour les puristes de visiter notre beau pays avec presque 4000 kms au compteur.

Fin janvier 2011, un matin je reçois un coup de téléphone, STATUS QUO à Poitiers ??? « quoi ? »  « t’en es sûr ?» Je reste un peu abasourdi par cette nouvelle et loin d’y croire je reprends mes activités puisque en ce début d’année j’avais mis la musique un peu de côté.

Une heure plus tard c’est un autre coup de téléphone de la Belgique cette fois qui m’annonce la même nouvelle, alors là, c’est quand même incroyable !!! J’arrête tout ; direction GDP sur le net et ce n’est pas 1 mais 4 dates qui  s‘affichent,  j’appelle le secrétariat de GDP qui m’informe que ces dates sont confirmées et que d’autres sont en cours de négociation, et pourtant je me rappelle très bien lorsque nous étions à PAU le soir de l’anniversaire de Rick Parfitt

à l’hôtel je lui ai posé la question :

« Quand peut-on espérer vous revoir en France ? »

« We should be back after summer ! » me répondit il.

Bref cela nous rappelle aussi que ce ne sont pas les artistes qui décident de leur destin et qu’ils sont un peu comme « des objets que l’on déplacent », ils vont là où on leur dit d’aller poser leurs amplis quelque soit le pays.

Et bien cette nouvelle me transforme un peu, je dois changer tous mes projets, avertir tous les quopains, suivre l’information jour par jour…

Je prends contact avec CHEYENNE Production de Tours pour négocier un deal pour le concert de Poitiers.

Et puis finalement c’est 9 dates qui tombent pour ce printemps 2011 plus 7 Après l’été et encore une autre pour la foire de Colmar le 15 août 2011, cela Fait 17 dates.

 Nous ne pouvons que nous  réjouir de cette 5ème tournée consécutive, 17 dates, faut’ il croire que STATUS QUO aime tant la France ???.

 

En résumé, ce sera donc : Lille, Lyon, Clermont Ferrand, Marseille, Toulouse, Poitiers, Caen, Nancy et Rouen, Le Mans, Rennes, Paris, Reims, Dijon et Châteaudun en passant par les festivals d’été à Colmar et Morzine concert gratuit offert par le club HARLEY DAVIDSON.

Cette tournée fut encore l’occasion de faire des rencontres incroyables (un spécial merci à toute la famille de Marie Hélène pour leur accueil extraordinaire dans les monts du Lyonnais ; de nouer des nouvelles amitiés  avec d’autres fans, de permettre à ceux qui parfois sont loin de pouvoir accueillir QUO dans leur région et de plus la sortie du nouvel album QUID PRO QUO nous a enchanté ; ce qui nous a permis d’entendre sur scène,  Rock’n’roll N’ You, Let’s Rock et Two Way Traffic.

 

Vous trouverez ci-dessous quelques photos souvenirs de cette tournée 2011 agrémentées de quelques articles de la presse locale.

Que cette lecture et ces photos soit pour vous synonyme de bons souvenirs et de plaisir.   

 

                                                                              Richard

                

 

 

 

 

 

Le groupe britannique Status Quo fera un nouveau passage en France en 2011. Les vétérans du rock débuteront leur tournée le 1er avril à Lille et donneront un concert prestigieux à l'Olympia à Paris le 10 octobre 2011.

 

Les Status Quo n'ont pas dit leur dernier mot. Après un retour réussi ces dernières années, marqué par la sortie entre autre de l'album "In The Search Of The Fourth Chord" qui faisait suite à  "The Party Ain't Over Yet" paru en 2005, Status Quo ne quitte plus la scène.

 La formation rock britannique créée en 1962 sera en concert en France à partir du 1er avril 2011. Pour le moment leur tournée marathonienne se poursuivra jusqu'au 13 octobre 2011.

Le groupe passera ainsi à  Lille, Lyon, Clermont-Ferrand, Marseille, Toulouse, Poitiers, Caen, Rouen, Reims et Dijon. Une date prestigieuse est dès lors programmée le 10 octobre 2011 à l'Olympia (Paris).

En chiffre, les vétérans de Status Quo ont de quoi faire tourner la tête : avec à son actif plus de 40 années de carrière, le groupe de Rossi et Rick Parfitt affiche quelques 130 millions de disques vendus à travers le monde, et a connu pas moins de 63 "tubes" dont "Pictures of Matchstickmen" qui a atteint la 7è place des classements de ventes anglais en janvier 1968. Inépuisables, ils ont aussi donné plus de 6000 concerts et ainsi joué devant plus de 25 millions de personnes.

Leur dernier album "In The Search Of The Fourth Chord" préfigure la sortie de leur nouvel opus

QUID PRO QUO qui devrait sortir après l’été 2011.

 

 

 

 

 

Extraordinaire !!! Comment nos papys du rock peuvent donner la leçon de longévité à bien d'autres groupes.  Le rock reste une alchimie qui coule dans les veines de ces rockers là, leur énergie sur scène reste une énigme pour la science ; comme quoi faire partager sa passion avec le public dans la plus grande sincérité reste la meilleure marque de fabrique de STATUS QUO.                                                    Presque 50 ans de carrière et plus de 6000 concerts, seul aux USA Ted Nugent peut se targuer d'un tel palmarès. RF / LEQUOMOTIVE.

 

 

 

 

 

affiche demi format 

 

 

DSCF0492

 

 

 

ZENITH DE LILLE - 1er avril 2011

 

 

IMG_0623

 

 

DSC02705

 

 

HALL TONY GARNIER - LYON 3 avril 2011

 

 

IMG_0751

 

 

030411_lyon_fanclub_lequomotive02

 

 

 

 

 

 

030411_lyon_statusquo07030411_lyon_statusquo06030411_lyon_statusquo08

 

 

 

 

DSCF2503

 

 

 

 

 

          

             

         

ZENITH DE CLERMONT FERRAND - 4 AVRIL 2011

 

 

DSCN2547

 

 

 

IMG_0784

 

                     

                  

LE DOME – MARSEILLE - 5 AVRIL 2011

 

 

IMG_0958IMG_0973

 

IMG_0970

 

 

IMG_0949

 

 

IMG_1026

 

Marseille après le concert, inutile de vous dire que l’on a arrosé ça

comme il se devait.

 

                        

 

 

 

 

DOME DE MARSEILLE 7

 

 

 

 

 

 

 

ZENITH DE TOULOUSE 7 AVRIL 2011

 

 

DSCF0478IMG_1046

 

 

tmp_1513

 

A toi Mamack.

 

 

 

 

STATUS QUO TOULOUSE 7 AVRIL 2011 Picts Moocher (1)

 

 

 

 

Sta

 

 

STATUS QUO TOULOUSE 7 AVRIL 2011 Picts Moocher (4)STATUS QUO TOULOUSE 7 AVRIL 2011 Picts Moocher (3)

 

 

 

DSCF0493

 


 

ZENITH TOULOUSE1 7

 

ZENITH TOULOUSE1 7


 

 

PARC DES EXPOSITIONS – POITIERS 9 AVRIL 2011

 

LA RENCONTRE

 

Dès que la date de Poitiers fut confirmée je proposai mon aide à CHEYENNE Production pour participer à la promotion du spectacle.

Je reçu 100 grandes affiches, 100 affiches demi-format et 1000 flyers.

Et tous les soirs après la débauche je sillonnais les routes du département pour afficher dans toutes les MJC, les MCL, les salles de concerts, les écoles de musique, j’allais à la sortie des concerts locaux distribuer les flyers, j’en laissai dans tous les bars, les caf’concs, bref partout où il y a de l’animation.

 

Puis ce fut les médias : les radios locales, les petits fanzines et les journaux.

J’ai du donner 7 ou 8 interviewes à la maison.

Je pense avoir fait tout mon possible pour cet évènement.

En contre partie je demandais 2 Meet & Greet à CHEYENNE Production car je tenais absolument à fêter le retour de STATUS QUO à Poitiers et leur offrir un cadeau typique de la région.

Je vous épargne les barrières qu’il faut passer pour obtenir ces fameux pass ; bref tout se passa comme je l’avais souhaité.

Et puis c’était pour Pascal et moi l’occasion de revivre un moment fabuleux comme en 2001 où nous avions passé la journée entière avec eux  à Lourdes le 15 aout et concert…gratuit. (Comme quoi il y a encore un BON DIEU).

 

Pendant que vous étiez en train de regarder Wille and the Bandits, Pascal et moi nous faisions des photos derrière la scène avec Loyd, le photographe et le caméraman de Centre Presse qui nous accompagnaient.

 

Et puis dès la fin de la 1ère partie, nous sommes rentrés dans les loges avec une caisse de vins du meilleur cru de la Cave du Haut Poitou, la cuvée

Diane de Poitiers, un Chardonnay Brut fait à la méthode Champenoise qui vaut tous les champagnes du monde (qui a déjà bluffé des œnologues lors de

plusieurs concours – le Directeur de la cave joue avec moi dans le BIG BAND BLUES, évidemment ça aide, il m’a offert la caisse en guise de promotion)

et une bouteille de MARANGE 1ER CRU pour Rhino cadeau de Marc.

 

Inutile de vous dire leur plaisir, les photos suivantes parlent d’elles mêmes, et puis nous eûmes quelques minutes pour parler ensemble, leur dire mon émotion de les accueillir dans ce Parc des expositions 33 ans après leur dernier passage.

Ces minutes toujours trop courtes restent pour nous un souvenir inoubliable.

 

( Pascal qui il y a 15 ans est venu visiter ces arènes lors d’une foire et qui me disait « quand je pense que le QUO est venu ici 3 ans de suite et que je n’étais pas là »

 il était loin de s’imaginer que 15 ans plus tard il aurait l’occasion de les rencontrer en ces lieux ).

 

 

 

 

 

affiche 4x3

 

Comment ne pas être heureux quand on se lève tous les matins et que l’on a ça sous les yeux au petit déjeuner pendant 1 mois.

 

 

affiche 1978

 

Affiche de Poitiers 1978

 

 

 

Couverture Presse Service 5 avril 2011

 

 

 

 

NR POITIERS 1-7-10-11

interview ROSSI PTS 2011

 

NR POITIERS 3-7-10-11

 

NR POITIERS 4-7-10-11

 

NR POITIERS 5-7-10-11

NR POITIERS 6-7-10-11

NR POITIERS 7-7-10-11NR POITIERS 8-7-10-11

 

IMG_0332IMG_0334

                                                

IMG_0326IMG_0331

IMG_0338IMG_0340

 

DSCN3458

 

DSCN3461

 

Send you pretty flowers ? tu en voulais, et bien tu les as, lui répondit Francis, applaudissements dans le public.

 

 

DSCN3448

 

 

 

IMG_0118

 

 

 

 

 

IMG_1183

 

Soyez toujours les bienvenus à la maison…

 

IMG_1177

Monsieur Don’t Scratch my car…

 

MORCEAUX CHOISIS DE POITIERS 2011

                

                                                                                                

                                                                                                            


ZENITH DE CAEN 10 AVRIL 2011

 

 

IMG_1194

 

IMG_1221

 

                                   

 

 

 

ZENITH DE NANCY 12 AVRIL 2011

 

 

IMG_0807

 

 

 

IMG_0796

 

                        

 

publié le 12/04/2011 à 05:00

CULTURE | ce soir à Nancy Status Quo tourne mais ne bouge pas

Avec un demi-siècle de carrière et 130 millions d’albums vendus, Status Quo demeure l’un des piliers de la scène rock. Keep on rockin’

Francis Rossi (à droite), bientôt 62 ans mais un éternel gamin sur scène, ici avec Rick Parfitt, l’autre guitariste du groupe. Photo REUTERS

Francis Rossi (à droite), bientôt 62 ans mais un éternel gamin sur scène, ici avec Rick Parfitt, l’autre guitariste du groupe. Photo REUTERS

 

Plus de quarante ans de carrière, un succès phénoménal, 130 millions de disques vendus, 5 500 concerts, Status Quo est une référence. Fort du succès de Pictures, un album compilation reprenant tous ses succès, le groupe repart sur les routes avec une nouvelle tournée baptisée Pictures live. La légende continue.

Vous jouez en groupe depuis 48 ans. Qu’est-ce qui vous motive encore à monter sur scène ? L’argent, la gloire, la passion ?

Francis ROSSI, fondateur, guitariste et chanteur : « D’abord l’argent (rires). On vit une période instable. Non, en fait, c’est une bonne excuse. On ne peut ressentir nulle part ailleurs les sensations qu’on éprouve sur scène. Et c’est maintenant encore plus important pour moi de donner des concerts que lorsque j’étais jeune. De toute façon, je ne sais pas faire autre chose et je n’en ai pas envie. Nous n’avons jamais cessé de jouer, à part un passage à vide de deux-trois ans. Ce lien fort avec le public a aussi contribué à notre durée. »

 

 

 

 

 

Cela ne s’arrêtera donc jamais ?

« Quand j’étais jeune et que j’ai débuté, je me voyais arrêter à 40 ans. Puis j’ai eu 40 ans et je me suis vu arrêter à 45 ans. Puis à 50, et à 55. Je vais avoir 62 ans fin mai et j’aime ça. Je ne suis pas d’accord avec My Génération des Who et le refrain « J’espère mourir avant d’être vieux ». C’est de la connerie tout ça. »

La locution latine à l’origine du nom du groupe, "in statu quo", évoque une situation figée. L’opposé de votre carrière !

« On m’a souvent dit ça, oui. Mais vous savez, à l’époque, j’avais 18 ans et j’avais quitté l’école tôt. Le sens de l’expression m’échappait totalement (rires) ! Après, quand on a eu du succès, on aurait pu encore changer. Mais on ne l’a jamais fait. C’est sans doute la seule chose qui est restée figée chez nous. »

Comment qualifiez-vous le style du groupe ? Booggie–rock ?

« Je ne le qualifie pas. Il y a des gens qui disent que c’est de la daube. Je ne sais pas : c’est du Status Quo, détesté par certains, aimé par d’autres. Moi, je me situe quelque part au milieu. Mais que ce soit avec The Spectres, mon premier groupe, ou avec Status Quo, nous avons toujours cherché à composer des chansons simples, accessibles au plus grand nombre et que tout le monde peut rejouer. Il y en a qui trouvent que tous nos hits se ressemblent mais les mélodies changent et si vous écoutez nos albums, vous vous apercevrez qu’on a aussi composé des p… de chansons. »

Quels sont vos rapports avec la France, où il y a deux ans, les Enfoirés avaient fait un carton avec leur reprise d’un de vos plus grands hits, In the Army Now ?

«  Je n’allais quand même pas leur demander des royalties, vu que c’était pour une œuvre charitable. C’est normal. Mais pour en revenir à la France, on adore à y jouer parce que vous êtes des connaisseurs. On sait que les gens viennent pour nous écouter. Ce n’est pas comme en Allemagne ou en Hollande où les gens arrivent bourrés et braillent en croyant marmonner nos paroles (rires). »

Ce soir à 20 h au Zénith de Nancy.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ZENITH DE ROUEN 13 AVRIL 2011

 

 

IMG_1315

 

 

 

IMG_1265

 

 

 

 

 

HARLEYS DAYS MORZINE 14 JUILLET 2011

 

 

 

QUO Rock and Folk[1]

 

SQ HARLEYS DAYS 2011 - 2

 

 

 

 

036158162[1]

 

 

 

 

DSC_0251

 

 

 

 

 

 

 

 

COLMAR 15 AOUT 2011

 

Après notre escapade à Morzine aux HARLEYS DAYS du 15 au 17 juillet 2011, on prend les même (ou presque) et on recommence. Ce coup ci, c'est notre ami Jeff d'Auxerre qui arrive le premier. Nous attendons Dominique et Pascal pour le lendemain matin. Tant pis pour eux, pas de Chablis ni de bon diner, ni de "veillée d'arme".

Enfin, le jour dit, nous partons direction Colmar pour un énième concert, nous faisons la route sans fébrilité, mais nous sommes tout de même impatient d'arriver sur place, et ça, ça ne change pas… Après 5 heures de route et une petite pause casse croute, nos arrivons enfin à Colmar…

Nous nous rendons donc directement à la Foire aux vins afin d'être parmi les premiers à rentrer pour avoir de bonnes places… Une longue attente commence au soleil, nous retrouvons quelques fans rencontrés lors de précédent concerts… Cédric à visiblement couché sur place (n'en croyez pas un mot), les amis de Nancy qui on eu la gentillesse de se charger de Dominique lors du concert de Nancy plus quelques autres, mais j'ai oublié leur ville, et j'espère qu'ils ne m'en voudront pas.

Comme d'habitude, chacun notre tour, nous allons faire notre petit tour mais impossible de s'approcher des camions et des bus. Visiblement le service d'ordre à étudié à l'université de "Pitt-Bull" ! C'est enfin l'ouverture des portes et là aussi le service d'ordre fait du zèle, mais avec un peu de malice et beaucoup de rapidité (finalement je cours très vite) nous arrivons à être placés là où nous le voulons…

Première impression la scène est très profonde, et assez basse. Comme ça Dominique peut profiter du concert sans se faire de torticoli… (Pardon Domi) Au premier coup d'œil il s'avère qu'il y a un nouveau dispositif pour le jeu de lumière qui n'augure rien de bon…

Un premier groupe canadien SAGA, très sympa et pas mal du tout chauffe la salle. Un fan du groupe m'explique que c'est le retour du chanteur après 2 ans d'absence et on voit leur plaisir de jouer.

Vient ensuite Barclay James Harvest. Là, je dois dire que techniquement c'est bien ? musicalement aussi ? mais définitivement pas pour moi… C'est sans une goutte de sueur versée que le groupe fini son set au grand déplaisir du public qui au contraire de moi apprécie grandement. J'ai rarement entendu une telle bronca (y compris dans les stades de foot)…

Place net pour nos chouchous et montage ultra rapide du matériel. Loyd m'a confirmé n'avoir jamais fait aussi vite, il faut dire qu'ils ont mit beaucoup de cœur à l'ouvrage et qu'il y avait un peu de retard. On sait combien Francis n'aime plus les retards…

Mais déjà la musique d'intro inonde la salle, les Quo prennent place sur scène, Rick entame les premiers accords de caroline et c'est partit pour 1h35 de concert… C'est mené de main de maitre et à un rythme d'enfer et comme d'habitude nous prenons un énorme plaisir à voir et entendre nos papys préférés répéter leurs gammes de Riff et de solos. Le nouveau jeu de lumière nous empêche de prendre de belles photos quand nous sommes au raz de la scène, mais peu importe tant le plaisir est grand d'entendre sonner les morceaux que nous connaissons par cœur. La set-liste est la même qu'à Morzine, mais à la différence de Morzine, le public bouge, chante, fait du bruit et comme d'habitude nous passons un très bon concert.

Ca passe toujours aussi vite et après le Bye Bye Johnny il faut se résoudre à rentrer à l'hôtel, où nous avons toutes les difficultés du monde à récupérer les clefs, mais peu importe, nous nous vengeons à grand coup de produits "made in Russia" et du "made in Scotland" sans compter la cochonnaille "made in France"…

C'est très tristement que nous rentrons en nous promettant de bien profiter de la future tournée qui commence le 8 octobre à Rennes…

Marc VERNET

IMG_1970

IMG_2045

 

 

 

 

24 HEURES DU MANS – 24 SEPTEMBRE 2011

 

24 Heures moto 2011 - Concert StatusQuo

Rock et gros cube, il n’y pas meilleur cocktail. A édition exceptionnelle, concert hors norme : le mythique groupe anglais se produira dans l’enceinte du circuit Bugatti le samedi 24 septembre 2011. Le changement de date de la grande classique d’endurance moto coïncide avec un concert gratuit, pour les possesseurs d’un billet enceinte générale, absolument exceptionnel. Le groupe STATUS QUO viendra en effet animer la nuit de la course lors d’une prestation magistrale et gratuite à partir de 21 heures.

Créé en 1962 par trois lycéens londoniens (ce n’est qu’en 1967 que le groupe pris son nom définitif), cette machine à tube rocks puissants et implacables (118 millions d’albums vendus et plus de 6 000 concerts à travers le monde!) a connu bien des variations dans sa longue histoire mais sa musique qui défie le temps et les générations sera en parfaite adéquation avec le public des 24 Heures Moto. Ce concert gratuit pour les possesseurs d’un billet d’enceinte générale au Mans s’inscrit dans la tournée que le groupe effectue en France cette année et qui prendra fin en cet automne 2011.

L’année dernière près de 20 000 spectateurs avaient assisté aux concerts organisés lors des 24 Heures Moto. La venue de cette formation de légende devrait attirer une assistance plus grande encore. Un événement à ne pas manquer.

 

24 heures du Mans : Status Quo en concert. Du lourd !

 

 

 

Status Quo, c’est du rock dur et bien rugueux. Le groupe sera en vedette pour animer la soirée des 24 Heures du Mans, samedi 24, sur le circuit manceau. Un concert à ne pas rater.

Crée en 1962 dans la banlieue de Londres par trois étudiants, le groupe a eu un gros succès dans les années 70 où il s’est fait le plus connaitre avec plusieurs tubes.
En 2009, la mélodie du tube « In The Army Now » est adaptée par les Enfoirés, sous le titre « Ici les Enfoirés », avec des paroles en français sans rapport avec celles de la version originale, au bénéfice de l’association Les Restos du Cœur.

En 2010, le groupe revient au Festival de Montreux (Suisse), et c’est une ovation formidable. Du 15 au 17 juillet 2011, Status Quo était en concert à Morzine, lors de l’exposition des Harley-Davidson « Morzine Harley Days ». MOTOMAG.

 

Status Quo en concert aux 24 Heures du Mans motoConcert gratuit le samedi 24 septembre 2011

A édition spéciale des 24 Heures Moto, concert hors norme : le mythique groupe de rock anglais Status Quo se produira dans l’enceinte du circuit Bugatti le samedi 24 septembre 2011.Le changement de date de la grande classique d’endurance moto qui, pour sa 34e édition, sera programmée les 24 et 25 septembre prochain, coïncide avec un concert gratuit exceptionnel. Le groupe viendra en effet animer la nuit de la course à partir de 21 heures. L’année dernière près de 20.000 spectateurs avaient assisté aux concerts organisés lors des 24 Heures Moto. La venue de cette formation de légende devrait attirer une assistance plus grande encore. Créée en 1962 par trois lycéens londoniens (ce n’est qu’en 1967 que le groupe pris son nom définitif), cette machine à tubes rocks puissants et implacables (118 millions d’albums vendus et plus de 6 000 concerts à travers le monde) a connu bien des variations dans sa longue histoire mais sa musique qui défie le temps et les générations sera en parfaite adéquation avec le public des 24H.

Ce concert gratuit au Mans s’inscrit dans la tournée que le groupe effectue en France cette année et qui prendra fin cet automne.

 

http://i42.servimg.com/u/f42/11/22/18/14/ev_16611.jpg

 

 

 

 LE LIBERTE - RENNES LE 8 OCTOBRE 2011

 

 

IMG_1245

 

 

 

IMG_0685

 

 

 

 

PARIS - L’OLYMPIA 10 OCTOBRE 2011

 

 

OLYMPIA 2011 136

 

 

 

 

OLYMPIA 2011 139

 

OLYMPIA 2011 005

 

100_0906[1]

 

 

 

PARC DES EXPOS – REIMS – 11 octobre 2011

 

 

DSCN2446

 

 

DSCN2504

 

 

 

ZENITH DE DIJON 13 OCTOBRE 2011

 

 

DSCN2567DSCN2421

 

 

DSCN2302DSCN2650

 

 

 

 

 

 

 

ESPACE MALRAUX – CHATEAUDUN 14 OCTOBRE 2011

 

 

DSCN2491

 

 

DSCN2474

 


 

 

 

 

 

CHATEAUDUN 1 -14-10-11 001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHATEAUDUN 2 -14-10-11 001
CHATEAUDUN 3 -14-10-11 001

 

 

Le service culturel de la petite ville de Châteaudun

S’était offert une double page du journal local

Pour la promotion du concert de STATUS QUO.

Concert dont Rhino dira quelques mots dans son RHINO TOUR LOG.

 

 

 


 

 

CONVENTION  STATUS QUO KERKRADE - HOLLANDE

 

Samedi 15 octobre 2011

 

En rentrant directement de Châteaudun sur Paris, Pascal et moi nous quittons Marc à Montevrain près de Disneyland Paris dès le lendemain matin direction KERKRADE en Hollande pour retrouver ceux qui sont devenus des amis de plus de 15 ans maintenant ; nos amis du fan club belge et hollandais pour la énième convention STATUS QUO. Après 5 heures de route nous y voici.

Forte déception cette année car il n’y a que très peu de stands comparé aux

années précédentes, cela ne nous empêche pas de faire emplettes de près d’une vingtaine de DVD nouveaux et de quelques enregistrements live inédits.

 

Nous sommes au ROCK TEMPLE, un café bien connu pas grand du tout, rallongé d’une mini salle de concert équipée comme des professionnels en son et lumière. Ce bar accueille des inconnus et non moins connus : ULLI JON ROTH, Y&T, RICHIE KOZEN, TONY MC ALPINE, des tributes band de très bonne facture.

 Mais nous sommes là aujourd’hui pour retrouver une légende vivante : monsieur JOHN COGHLAN accompagné par celui qui est devenu

officiellement son groupe : PREDATUR.

Cerise sur le gâteau, la 1ère partie est assurée par QUOTATION, un des meilleurs tribute band de QUO que Pascal et moi avons découvert lors de notre première convention hollandaise en 1997.

Premier indice de satisfaction, tous les membres du groupe sont les mêmes

depuis 15 ans ; ils nous sortent tous les morceaux des 1ers albums d’une main de maître, déjà en 1997 ils avaient assurés 3 heures sur scène, mais 15 ans plus tard c’est encore bien mieux.

3 guitaristes chanteurs, chacun dans son imitation, look, jeu de scène, instruments de nos stars  et la voix est là, tout simplement excellent !!!

 

Le bar ne désemplit pas, la bière coule à flot (eh ho! on est en hollande).

Une heure plus tard, JOHN COGHLAN arrive très décontracté accompagné

des musiciens de PREDATUR.

Une petite scène : 2 MARSHALLS  3 corps à gauche, plus un AMPEG (le frigo=8 Haut Parleurs), 2 MARSHALLS 3 corps à droite  et la batterie de

JOHN au milieu et c’est parti pour plus d’une heure de bon STATUS QUO des années 1970 à 1982.

le style est inimitable, JOHN donne le tempo qui force les guitaristes à se mettre à son rythme ; sa force de frappe sur la grosse caisse est incroyable, on retrouve tout de suite la rythmique de nos 33 tours, BAZ BARRY et MIKE  HUGUES assurent vraiment aux vocaux, PETE KNIGHT à la basse est obligé de rester derrière MIKE HUGUES pour que le public voit JOHN durant toute la prestation.

Sur le côté droit face à la scène nous apercevons la femme de JOHN qui semble se satisfaire de la prestation de son batteur de mari, et à 65 ans, je peux vous assurer que c’est encore une très belle femme.

Le show se termine, JOHN vient devant nous, les appareils photos crépitent

et JOHN de nous dire très heureux :

« all the pictures you have took about me are… GOOD !!!  Acclamation dans le public. JOHN nous rejoindra 15 minutes plus tard pour une séance photo

dédicace. Ce fut pour Pascal et moi malgré tout une très bonne soirée avec la joie de retrouver Freddy, Arie, Mike et Johan qui nous hébergera jusqu’au lendemain pour notre dernier concert au LOTTO ARENA d’Anvers.

 

 

 

 

DSCF2575

 

 

 

DSCF2578

 

 

 

 

 

 

 

DSCF2581

 

 

 

DSCF2585

 

 

 

 

 

 

 

 

J

 

 

 

 

IMGP2864

 

                                                    

 

 

 

EPILOGUE

 

Nous avons finis cette tournée au LOTTO ARENA d’Anvers en Belgique le dimanche

16 octobre 2011 où ce soir là Pascal et moi avec Freddy et Johan nous avons profité

du concert un peu plus en arrière dans la fosse pour laisser la place aux fans belges

et Hollandais devant, qui il faut le savoir sont plutôt démonstratifs dans leur enthousiasme.

C’était notre dernier concert d’une tournée française extraordinaire où nous avions fait le choix de profiter du light show parmi 6000 fans déchainés et quand vous voyez 12000 bras en l’air et 6000 voix chantant  « Bye Bye Johnny Be Good »,  je vous promets que vous vous sentez au paradis, Quelle ambiance ! Quel bonheur !!!

 

Retour dans la nuit aussitôt le concert fini, arrivé à Poitiers à 5h00 du matin et Pascal

à 6h30 à Limoges pour reprendre une ….vie normale.                

 

Merci à Black Roger, Mootcher, Claudia, JF Rullier, Marc et Pascal pour leurs photos

et vidéos.

 

RICHARD

 

TOUS LES MEMBRES DU LEQUOMOTIVE FAN CLUB

VOUS PRESENTENT LEURS MEILLEURS VŒUX POUR  LA NOUVELLE ANNEE 2012

 

Logo Officiel QUOMOTIVE